Vous êtes dans la catégorie : Actualités

LA STÉRILISATION, UN ACTE RESPONSABLE POUR PROTÉGER LES ANIMAUX

La stérilisation est un acte responsable, porteur de nombreux bienfaits pour vos compagnons et leurs congénères. Il est impératif aujourd’hui de les protéger des conséquences dramatiques de la non stérilisation, génératrice de prolifération des individus, de maladies infectieuses et qui conduisent au triste schéma abandon – maltraitance et détresse animale.

Lutter contre la maltraitance et la misère animale

Les animaux en divagation constituent une population autonome et ne font l’objet d’aucune identification, vaccination ou suivi vétérinaire. Leur reproduction incontrôlée engendre une surpopulation qui ne cesse de croître au fil des années, laissant libre court à la misère animale. Il est primordial de limiter la prolifération des animaux errants, pour leur bien et celui de leurs congénères.

 

 

Livrés à eux-mêmes, ils n’ont également pas accès aux rations de nourriture et d’eau quotidiennes nécessaires à leur bien-être. La stérilisation apparaît donc comme le meilleur moyen de palier à cette souffrance, endurée chaque année par un très grand nombre d’entre eux. La France détient le record européen avec plus de 100 000 abandons chaque année… Pour diminuer les risques d’accident de la circulation et palier au parcours capture – fourrière – euthanasie, la SPA rappelle donc l’importance et la nécessité de stériliser les animaux domestiques.

Protéger vos animaux et garantir le bien-être de la famille

Les animaux errants n’étant pas vaccinés, ils représentent un risque sanitaire pour vos compagnons. La stérilisation est un gage de sécurité limitant la contamination de maladies infectieuses telles que le FIV, transmissible lors d’un accouplement ou d’une simple bagarre entre animaux, mais également des pathologies comme le coryza, le typhus ou la leucose.

Ce procédé permet également l’arrêt définitif des chaleurs. Ainsi, dès l’arrivée du printemps, saison propice à la reproduction, les fugues de vos compagnons sont diminuées. Les chats non stérilisés ont aussi tendance à l’agressivité, aux bagarres, aux blessures, aux miaulements très forts et aux marquages urinaires par jets d’urine.
Sur le long terme, la stérilisation est un investissement moins onéreux que les frais vétérinaires liés aux éventuelles pathologies ou aux blessures.
Une portée non désirée est également une contrainte pour les propriétaires : gestion de la grossesse et des naissances, difficultés à trouver des familles et exigences réglementaires. En effet, depuis le 1er janvier 2016, toute personne vendant au moins un animal issu d’une femelle dont il est propriétaire est considéré comme « éleveur » (obligation d’avoir un numéro de SIREN, de faire identifier tous les animaux et d’assurer le changement de détenteur, et déclaration des revenus issus de la vente des animaux). Pour « donner » les chatons, pas de numéro de SIREN obligatoire, mais une identification et un certificat vétérinaire attestant du bon état sanitaire de l’animal sont nécessaires.

Tant du point de vue moral que sanitaire, la stérilisation est donc une parade à la surpopulation d’animaux errants et ses conséquences néfastes. C’est pourquoi la SPA et les vétérinaires la recommandent vivement, dès l’âge de six mois pour son compagnon.hcqweat4osyio6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies nous permettent de vous proposer nos informations plus facilement. En naviguant sur ce site, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies.

OK